Skip navigation
Share via:

Pitch

Résidence urbaine écologique (serre sur le toit, autonomie alimentaire, gestion des eaux pluviales et lutte contre les îlots de chaleur)


Description

Summary / Résumé

Une maison écologique au cœur de la ville

En milieu urbain, une résidence unifamiliale écologique, c’est une première! Les promoteurs du projet visent la reconnaissance du site où sera érigée la serre domestique comme élément favorisant la lutte contre les îlots de chaleur (toit végétalisé). L’aménagement paysager de la propriété, composé de matériaux et de végétation facilitant une biofiltration, permettra également la rétention des eaux de pluie, un écoulement lent vers les systèmes d’aqueducs publics, et la gestion optimale des eaux pluviales.

Les promoteurs du projet sont propriétaires de la résidence unifamiliale située dans l’arrondissement Saint-Laurent de la communauté urbaine de Montréal. Cette résidence, construite en 1957 et partiellement rénovée, est actuellement chauffée au mazout. Les propriétaires souhaitent démolir la structure actuelle afin de la remplacer par un écobâtiment selon un modèle architectural inversé comportant une serre domestique  (serre sur le toit), afin d’optimiser l’autonomie alimentaire d’une famille de cinq adultes. Le projet vise l’intégration des composantes de l’écobatisseur Belvédair, soit :

• Panneaux solaires

• Géothermie

• Ventilation naturelle et mécanique

• Domotique

• Récupération de chaleur des eaux (PowerPipe)

• Bioclimatique

• Novoclimat 2.0

• Certifications LEED (certification platine) et Maison neutre en carbone

La propriété est située au carrefour des principaux axes routiers et à proximité de la station A40 dans le cadre du nouveau REM.

Le projet pilote de la Maison Grou-Lecavalier s’inscrit dans un contexte d’économie circulaire à l’échelle du quartier. En multipliant l’aménagement de serres domestiques (complexe de propriétés jumelées ou unifamiliales) celles-ci permettraient la distribution de surplus générés par cette agriculture urbaine vers les zones d'habitations à faibles revenus. Un comité de citoyens serait en mesure de coordonner la distribution des surplus et la production/redistribution du compost.

 

 


What actions do you propose? / Quelles actions proposez-vous?

Contexte et plan de financement du projet

Partenaire majeur- Contribution de 300 000 $

La propriété est actuellement grevée d’une hypothèque de 250 000 $. Afin de libérer cette charge affectée au bâtiment, la contribution financière d’un partenaire financier majeur sera associée au programme de visibilité via le site Web du projet et au programme de télédiffusion élaboré ci-dessous.

De plus, les frais d’acquisition et de modifications des plans et devis sont inclus dans cette contribution majeure de 300 000$, préalable au démarrage du projet.

Partenaires principaux (contribution financières et services)

  • Constructeur

  • Agences de production télévisuelle participantes

  • AUTRES : Réseau d’Investissement Social du Québec, du Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, Arrondissement Saint-Laurent, la fondation TD des amis de l’environnement, la Caisse d’économie solidaire Desjardins (liste non exhaustive)

Micro-investisseurs

Le socio financement immobilier permettra ensuite de recueillir de petites sommes (1500$ par investisseur) par le truchement d'une plateforme internet auprès de plusieurs micro-investisseurs pour réaliser ce projet. La «Maison modèle écologique urbaine» devient ainsi un projet pilote visant à promouvoir la première construction écologique en milieu urbain.

•Nombre d’investisseurs visé : 350

•Investissement total visé : 525 000 $ qui seront affectés comme suit :

•Construction du bâtiment adapté à l’ingénierie des toits végétalisés : 300 000 $

•Aménagement de la serre /espace culinaire : 100 000 $

•Frais de relocalisation des promoteurs pendant la construction du bâtiment : 25 000 $

•Frais affectés à la démolition et au recyclage des matériaux: 100 000 $

Bénéfices offerts aux investisseurs, micro-investisseurs et partenaires du projet

Les investisseurs et micro-investisseurs contribuant au financement du projet seront également invités à participer à une visite des lieux et aux émissions culinaires au cours de la programmation annuelle élaborée lors de la mise en œuvre de la serre domestique. Cette série télévisuelle sera produite au cours de la première année d’opération de la serre.

Volet sociétal

Le volet sociétal du projet vise à en promouvoir la mise en œuvre d’une résidence unifamiliale écologique dans un arrondissement de la communauté urbaine de Montréal, et d’en assurer le financement et la visibilité selon les étapes suivantes :

• Visualisation des phases la construction du projet sur le site Web élaboré à cette fin;

• Visites guidées offertes au public, sur une période d’une année, moyennant tarification, selon un horaire et un calendrier prédéterminés avec les propriétaires via le site Web du projet;

• Quote-part sur les droits de diffusion d’une série d’émissions dévoilant la construction et la préparation de la serre, de la plantation et de la récolte;

• Quote-part sur les droits de diffusion d’une série d’émissions culinaires filmées sur place, visant à mettre en valeur les produits de la serre, et animées par des chefs télévisuels renommés (Ricardo Larrivée, Josée Di Stasio, Louis-François Marcotte, Daniel Vézina, Martin Picard, Mathieu Cloutier, Stefano Faita, Giovani Apollo, Jean-François Plante, Danny St-Pierre et Martin Juneau).


Which types of stakeholders are involved, in which way? / Quels types de parties prenantes sont impliqués, de quelle façon?

Partenaires principaux (contribution financières et services)

  • Constructeur

  • Agences de production télévisuelle participantes

  • AUTRES : Réseau d’Investissement Social du Québec, du Ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec, Arrondissement Saint-Laurent, la fondation TD des amis de l’environnement, la Caisse d’économie solidaire Desjardins (liste non exhaustive)

Micro-investisseurs

Le socio financement immobilier permettra ensuite de recueillir de petites sommes (1500$ par investisseur) par le truchement d'une plateforme internet auprès de plusieurs micro-investisseurs pour réaliser ce projet. La «Maison modèle écologique urbaine» devient ainsi un projet pilote visant à promouvoir la première construction écologique en milieu urbain.

•Nombre d’investisseurs visé : 350

•Investissement total visé : 525 000 $ qui seront affectés comme suit :

•Construction du bâtiment adapté à l’ingénierie des toits végétalisés : 300 000 $

•Aménagement de la serre /espace culinaire : 100 000 $

•Frais de relocalisation des promoteurs pendant la construction du bâtiment : 25 000 $

•Frais affectés à la démolition et au recyclage des matériaux: 100 000 $

Bénéfices offerts aux investisseurs, micro-investisseurs et partenaires du projet

Les investisseurs et micro-investisseurs contribuant au financement du projet seront également invités à participer à une visite des lieux et aux émissions culinaires au cours de la programmation annuelle élaborée lors de la mise en œuvre de la serre domestique. Cette série télévisuelle sera produite au cours de la première année d’opération de la serre.


How could the actions be scaled up at the neighborhood or city level? / Comment serait-il possible d'augmenter la portée des actions à l'échelle des quartiers ou de la ville?

Les inondations récentes qui ont fait l’actualité et des centaines de sinistrés dans la région métropolitaine de Montréal et ailleurs au Québec nous convainc de l’urgence de modifier nos habitudes de consommation, notre alimentation, nos comportements envers l’environnement, tout comme notre habitat.

Le projet pilote de la ¸Maison Grou-Lecavalier s’inscrit dans un contexte d’économie circulaire à l’échelle du quartier. En ce sens, en multipliant l’aménagement de serres domestiques dans un complexe de propriétés jumelées ou unifamiliales, celles-ci permettraient la distribution de surplus générés par cette agriculture urbaine vers les zones des complexes immobiliers à faibles revenus, moyennant une contribution minimale de la part des locataires bénéficiaires. Un comité de citoyens serait en mesure de coordonner la distribution des surplus et la production et redistribution du compost à l’échelle locale.


What impact will these actions have on reducing greenhouse gas emissions and adapting to climate change? / Quels impacts auront ces actions sur la réduction des émissions de gaz à effet de serre et l'adaptation aux changements climatiques?

En milieu urbain, une résidence unifamiliale écologique, c’est une première! C’est pourquoi ce projet pilote a pour objet l’émergence de quartiers écologiques et durables dans les projets de développement urbain de la région métropolitaine de Montréal.

De plus, les promoteurs du projet visent également la reconnaissance du site où sera érigée la serre domestique comme élément favorisant la lutte contre les îlots de chaleur (toit végétalisé), le verdissement de la propriété et l’autonomie alimentaire des occupants. L’aménagement paysager de la propriété, composé de matériaux et de végétation facilitant une biofiltration, permettra également la rétention des eaux de pluie, un écoulement lent vers les systèmes d’aqueducs publics, et la gestion optimale des eaux pluviales.

Notre propriété est située au carrefour des principaux axes routiers et à proximité de la nouvelle station A40 qui sera construite dans le cadre du nouveau REM. Ce projet bénéficie d’un site qui, dans un contexte de changements climatiques, ne peut que lui être favorable.

Les inondations récentes qui ont fait l’actualité et des centaines de sinistrés dans la région métropolitaine de Montréal et ailleurs au Québec nous convainc de l’urgence de modifier nos habitudes de consommation, notre alimentation, nos comportements envers l’environnement, tout comme notre habitat.

 


What are the other environmental, economic or social benefits? / Quels sont les autres bénéfices environnementaux, économiques et sociaux?

Volet sociétal

Le volet sociétal du projet vise à en promouvoir la mise en œuvre d’une résidence unifamiliale écologique dans un arrondissement de la communauté urbaine de Montréal, selon les étapes suivantes :

• Visualisation des phases la construction du projet sur le site Web élaboré à cette fin;

• Visites guidées offertes au public, sur une période d’une année,  selon un horaire et un calendrier prédéterminés avec les propriétaires via le site Web du projet;

• Diffusion d’une série d’émissions dévoilant la construction et la préparation de la serre, de la plantation et de la récolte;

• Diffusion d’une série d’émissions culinaires filmées sur place, visant à mettre en valeur les produits de la serre, et animées par des chefs télévisuels renommés (Ricardo Larrivée, Josée Di Stasio, Louis-François Marcotte, Daniel Vézina, Martin Picard, Mathieu Cloutier, Stefano Faita, Giovani Apollo, Jean-François Plante, Danny St-Pierre et Martin Juneau).


What are the most innovative aspects and main strengths of this approach? / Quels sont les aspects novateurs et les principales forces de cette approche?

En milieu urbain, une résidence unifamiliale écologique, c’est une première! Ce projet pilote a pour objet l’émergence de quartiers écologiques et durables dans les projets de développement urbain de la région métropolitaine de Montréal, tels que les conçoivent des visionnaires de la trempe de l’architecte Moshe Safdie.

Les promoteurs du projet visent également la reconnaissance du site où sera érigée la serre domestique comme élément favorisant la lutte contre les îlots de chaleur (toit végétalisé), le verdissement de la propriété et l’autonomie alimentaire des occupants.

L’aménagement paysager de la propriété, composé de matériaux et de végétation facilitant une biofiltration, permettra également la rétention des eaux de pluie, un écoulement lent vers les systèmes d’aqueducs publics, et la gestion optimale des eaux pluviales.


What are the proposal’s projected costs? / Quels sont les coûts projetés de la proposition?

Nous sommes actuellement à la recherche de partenaires financiers pour réaliser ce projet-pilote qui a reçu un accueil favorable de la direction de l’aménagement urbain et services aux entreprises, Division de l’urbanisme de l’arrondissement Saint-Laurent. Voici une liste non exhaustive des entreprises et organismes visés qui seront également sollicités :

Partenaire majeur- Contribution de 300 000 $

La propriété est actuellement grevée d’une hypothèque de 250 000 $. Afin de libérer cette charge affectée au bâtiment, la contribution financière d’un partenaire financier majeur sera associée au programme de visibilité via le site Web du projet et au programme de télédiffusion élaboré ci-dessous.

Le socio financement immobilier permettra ensuite de recueillir de petites sommes (1500$ par investisseur) par le truchement d'une plateforme internet auprès de plusieurs micro-investisseurs pour réaliser ce projet. La «Maison modèle écologique urbaine» devient ainsi un projet pilote visant à promouvoir la première construction écologique en milieu urbain.

•Nombre d’investisseurs visé : 350

•Investissement total visé : 525 000 $ qui seront affectés comme suit :

•Construction du bâtiment adapté à l’ingénierie des toits végétalisés : 300 000 $

•Aménagement de la serre /espace culinaire : 100 000 $

•Frais de relocalisation des promoteurs pendant la construction du bâtiment : 25 000 $

•Frais affectés à la démolition et au recyclage des matériaux: 100 000 $


What are the potential challenges or obstacles? / Quels sont les défis ou les obstacles potentiels?

La recherche de partenaires financiers, l'appui des micro-investisseurs, l'admissibilité à des programmes de subventions gouvernementales et l'obtention des liquidités à court terme.


About the authors / À propos des auteur(e)s

Les promoteurs du projet sont propriétaires de la résidence unifamiliale située dans l’arrondissement Saint-Laurent de la communauté urbaine de Montréal. Cette résidence, construite en 1957 et partiellement rénovée, est actuellement chauffée au mazout. Les propriétaires souhaitent démolir la structure actuelle afin de la remplacer par un écobâtiment selon un modèle architectural inversé comportant une serre domestique inspirée du concept des Fermes Lufa (serre sur le toit), afin d’optimiser l’autonomie alimentaire d’une famille de cinq adultes.

Nous investissons  notre expérience de la gestion/coordination de projets avec le milieu des affaires, pour amorcer ce changement dans notre mode de vie d’une manière concrète. C’est le projet d’une famille dont la convergence des besoins a conduit à l’élaboration de cette stratégie à laquelle nous souhaitons associer le milieu des affaires, des médias ainsi que les autorités de l’arrondissement Saint-Laurent et de la Ville de Montréal.


References / Références

Le projet a reçu l'accueil favorable de:

Marie Claude Gauthier, urbaniste, M.ATDR
Chef de division Urbanisme
Direction de l'aménagement urbain et services aux entreprises
Ville de Montréal
Arrondissement de Saint-Laurent
777 boulevard Marcel-Laurin
Saint-Laurent (Québec)
H4M 2M7
téléphone: (514) 855-6000, poste 4078
télécopieur: (514) 855-5959

 

M. Jacques Lavigne

M. Jacques Lavigne

Amethyste Communications

Consultant

Courriel : amethyste.communications@bell.net

Cell : 514-949-1650

Projet qualifié «d'intéressant et creatif» par:

AQME – Association québécoise pour la maîtrise de l’énergie

255, boul. Crémazie Est, bureau 750

Montréal (Québec), H2M 1L5

514 866-5584 poste 337

vsanderson@aqme.org