Skip navigation
Share via:

Pitch

La fabrique d’une ville viable doit répondre simultanément à de nombreux défis (sociaux, énergétiques, écologiques, de résilience, etc.).


Description

Summary

Le Burkina Faso présente une situation de faible potentiel et une dépendance énergétique vis-à-vis de la biomasse ligneuse et est confronté à une croissance démographique rapide. L'expansion urbaine accélère et non planifiée de nos villes conduit à une destruction du couvert végétal à travers la déforestation, le déboisement et la dégradation, qui sont les principaux puits de séquestration des GES. 


Is this proposal for a practice or a project?

Project


What actions do you propose?

Les actions que nous proposons sont:

  • renforcer la résilience des villes du Burkina Faso en passant par le changement climatique en passant par le renforcement de la biodiversité et de la foresterie urbaine par la promotion et la valorisation des infrastructures vertes urbaines.
  • Reconstituer le couvert végétal par des variétés d'espèces locales, fruitières, ornementales et exotiques axé sur la végétalisation architecturale et l'aménagement urbain des lieux publics, des rues, des artères routiers, des aires de stationnement et des terres-pleins, des jardins municipaux, des aires de jeux, des places de stationnement, des marchés et des services publics.
  • Planifier la résolution des problèmes de l'environnement et de la production et du repeuplement des espèces, des espèces, des fruits, des forêts, des forêts et des exotiques pour le séquestration du carbone;
  • Planifier la création de mini-pôles économiques d'espèces fruitières, ornementales, forestières locales et exotiques ainsi que la création d'images pour les jeunes face à des flux migratoires;
  • Favoriser la mise en marché d'une innovation commerciale et le développement d'un marché plus rentable au final.


Who will take these actions?

  • Ministère des Infrastructures et du Désenclavement pour le respect des normes des infrastructures au Burkina Faso. La collaboration est technique et scientifique avec des alliances pluridisciplinaires et multisectorielles.
  • Ministère de l'environnement, de l'économie verte et des changements climatiques du Burkina Faso, pour la définition des études de développement et d'investissement, pour la maîtrise du choix stratégique dans le respect de l'environnement et la valorisation de l'environnement
  • Direction de la Verte Economique au Compte des Opportunités et des Développements, SUR UN STYLE DEFINITIONS 
  • Agence de promotion des produits forestiers non ligneux chargée de la planification des activités d'exploitation et de la commercialisation des produits forestiers non ligneux tirés des végétaux spontanés, domestiques et des espèces ligneuses de reboisement.
  • Centre National de Semences Forestières. 
  • Organisations de la société civile oeuvrant dans le domaine de l'environnement, du développement durable et de la solidarité.


Where will these actions be taken?

(13) Burkina Faso autour des places publiques, des routes rondes, des routes routières, des aires de jeux, du stationnement, des terres, des jardins municipaux, des marchés et des services publiques. 


In addition, specify the country or countries where these actions will be taken.

Burkina Faso


Country 2

No country selected


Country 3

No country selected


Country 4

No country selected


Country 5

No country selected


Impact/Benefits


What impact will these actions have on greenhouse gas emissions and/or adapting to climate change?

Planification des actions de renforcement de la biodiversité et de la foresterie urbaine comme solutions d'atténuation des impacts sur les émissions de gaz à effet de serre à travers les actions suivantes: 

  • Reconstitution du couvert végétal par le recouvrement, le reboisement, le verdissement et la végétalisation;
  • Séquestration du carbone;
  • Amélioration du microclimat; 
  • Protection et amélioration du sol et de la protection des berges;
  • Renforcement des capacités et de l'éducation environnementale,
  • Production et repères d'espèces locales en voie de disparition.

Le rapport du GIEC en 2007 prévoit environ 20 à 20% des espèces végétales et animales étudiées jusqu'à ce que l'on risque de les dépasser 1,5-2,5 ° C (les projections sur le Burkina Faso prévoient 2,5 à 5 ° C d'augmentation). Pour augmenter la croissance et augmenter rapidement la population, allons-y avoir un risque d'extinction des espèces végétales et animales de près de 60% sur l'ensemble du territoire. Associated at the temperature atmosphérique to CO2 related to activities socio-économiques, the projections on the Important on change in the structure and the work in the solid, the interactions, découvrez les interactions. 


What are other key benefits?

Les autres avantages clés de ce projet entre autre le renforcement de la biodiversité et la foresterie urbaine à travers la promotion et la valorisation des infrastructures vertes comme alternatives de solution au changement climatique dans un contexte sahélien par le verdissement architectural et d'aménagement urbain à travers la végétalisation de nos centres urbains associant plusieurs technologies basées sur l'utilisation de plantes vivantes (variétés d'espèces locales valorisées par les résultats de la recherche et d'espèces fruitières, ornementales, foresteries locales et exotiques) pour répondre à une amélioration des conditions de vie.


Costs/Challenges


What are the proposal’s projected costs?

Les coûts économiques de la proposition peuvent être estimés à environ 100 millions de francs CFA.

Les défis de la mise en œuvre des actions proposées sont: 

  • socio-économique et culturelle des infrastructures verticales des zones identifiées et des plantes endogènes sélectionnées.
  • la promotion des technologies améliorées et de la valorisation des infrastructures vertes urbaines.
  • le renforcement des capacités et la diffusion des résultats.


Timeline

  • L'acquisition des connaissances sur les scénarios et les stimulations en vue de la promotion et de la valorisation des infrastructures urbaines sont établies sur le court (1 à 15 ans) et long (15 à 50 ans) pour la réplication du processus de renforcement de la biodiversité et de la foresterie urbaine comme solutions d’atténuation des effets climatiques dans un contexte sahélien.
  • La création des mini-pôles économiques d'espèces fruitières, ornementales, forestières locales et exotiques est une alternative de création pour les jeunes face à flux migratoire des zones de passage sur le long terme (15 à 50 ans).
  • Les infrastructures vertes urbaines sur le long terme (50 à 100 ans) font des villes faire face à des catastrophes naturelles à travers leur rôle de conservation de la biodiversité floristique et faunique, de conservation des habitats écologiques, de conservation the sites of value of particular, of dépersment of impact climatique, de séquestration de carbone, de gain de cadre de vie urbain à travers diverses fonctions (oxygénation et purification de l'air, embellissement, régulation du climat, de récupération) des terres dégradées, de la protection contre les poussières, des émissions de gaz à effets de serre, etc ...).


About the author(s)

Green Action Foundation, créée en 2013, est une ONG du Burkina Faso développant des initiatives socio-culturelles dans le domaine de l'énergie, l'environnement, l'eau et l'assainissement, la production agro-sylvo-pastorale et le développement durable.

Sa mission est de mettre en oeuvre un véritable changement organisationnel par l'accompagnement, l'appui-conseil, la conception de projets, de développement de partenariat, de renforcement de capacités, de management et de coaching.

De plus, elle fait du plaidoyer auprès de décideurs, des décideurs, des industriels, des universitaires et des chercheurs pour promouvoir  un esprit de participation active et de recherches pour la gestion de l'environnement, la lutte contre les changements climatiques par le principe de la coopération et la collaboration axé sur l'implication et la responsabilisation des parties prenantes et des acteurs clés du processus de mise en oeuvre.


Related Proposals

http://www.programme-eva.org/etudes-de-cas/ Mise en place d'une approche communautaire pour la gestion participative des ressources en eau / (P-EVA) / BURKINA FASO / ENERGIES 2050).

http: // http:www.initiativesclimat.org/Toutes-les-initiatives/Connaissance-du-changement-climatique-pour-une-planification-communautaireuri =% 2FToutes-les-initiatives% 3Fquery% 3Dburkina% 2Bfasohttp :www.initiativesclimat.org/Toutes-les-initiatives/Gestion-participative-de-la-ressource-en-eau

http: // http: //documentation.2ie-edu.org/cdi2ie/opac_css/index.php? lvl = author_see & id = 19560

http: // https: //livre.fnac.com/a13288365/Armel-Bakayoko-Cas-du-Burkina-Faso

http://www.amazon.fr/conservation-durable-entités-forestières-protegées/dp/3639544935

http://www.amazon.fr/Etude-diagnostiqueArmelBakayoko / dp / 6138423224

 


References

http: // La Contribution Prévue Déterminée au niveau National (CPDN ou INDC) du Burkina Faso ).

http: // Le Plan national d'adaptation aux changements climatiques (PNA) du Burkina Faso

http: // Programme de partenariat national pour la gestion durable des terres

http: // Cadre stratégique d'investissement en gestion durable des terres (CSI-GDT)

http: // Evaluation des Besoins Technologiques (EBT) du Burkina Faso

http: // Cadre national des mesures d'appropriation du Burkina Faso